NOËLLE KONING °1960
'Ambiguïteit / Ambiguïté'
15-03-2014 > 28-04-2014
Notre pays à nous, c’est
ce maigre rivage où nous voici jetés,
notre voyage à nous, c’est
le voyage dans la baleine.

J-P DE DADELSEN, JONAS.

[...] Il y avait là rassemblées une épouvante et une admiration à l'égard du monde.
Et, d'exposition en exposition, j'ai toujours trouvé cette ambivalence au cœur de l'entreprise.
Chez Koning, la pêche est miraculeuse... Le cauchemar même est proche de l'illumination.
Il y a comme un enchantement de la catastrophe.
L'œuvre rend un hommage éberlué à la beauté des choses dans le même temps qu’elles distillent, ça et là, une secrète terreur.
On est souvent au seuil de l'Eden mais l'Eden vraiment « Cannibale », trouble, impur, presque opaque.
[...]Les expositions de Noëlle rendent heureux.
On peut les parcourir vite puis revenir en arrière, repartir de plus belle, se retourner pour vérifier.
On ne sait littéralement pas où donner la tête.
On va, on vient, on « zappe », on est attiré ailleurs, déjà, dans le ventre de la baleine.
Superbe work in progress.
PIERRE MERTENS, 2005 - Extraits préface monographie NOËLLE KONING, éd.D.DEVILLEZ, 2006 - « Koning ou la couleur folle »

Chaos & harmonie • Structuur & licht
Figuratief & abstract • Paul Klee & Willem de Kooning
Oorlog & vrede • Kunstenaar & toeschouwer
Barok & impressionistisch • Zoeken & rusten
Droom & werkelijkheid

MARIJKE VAN EECKHAUT.
Ontmoetingen, 2005